Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 09:44

Interview de Joel Surnow et Bob Cochran les 2 créateurs de 24 parue dans "24 The Official Companion season 1 and 2"

 

         Comme la plupart des grandes idées celle de 24 est née de façon anodine, dans la salle de bain de Joel Surnow.

 

« J’étais entre le lavabo et la douche, fin 2000, je venais de finir une série ( Spécial Unit 2) et j’étais obsédé par l’idée que la prochaine saison serait aussi en 22 épisodes, impossible d’y échapper. Mais moi je voulais faire plus court, et au lieu de penser à quelque chose de plus court j’ai pensé à quelques chose de plus long.

 

   J’ai une sorte de maladie de Tourette avec les chiffres. Je les ajoute, puis je les divise par 3, juste pour passer le temps. J’adore les chiffres, j’ai pensé 24 heures dans un jour, 24 épisodes, et d’un coup je me suis dit pourquoi ne pas faire une saison entière de 24 épisodes avec une heure par épisode ? ça m’a semblé une bonne idée.

 

  J’ai appelé tout de suite Robert Cochran pour lui demander son avis, il m’a répondu ‘c’est impossible, on ne peut pas faire une saison qui représente une journée’ J’ai pensé qu’il avait raison et j’ai oublié cette idée…mais pas mon subconscient. 2 jours plus tard, je me suis dit ‘je ne sais pas comment, mais tu peux le faire’ et j’ai rappelé Bob, parce que je lui fait confiance sur tout, je lui ai dit ‘là on tient quelque chose’.

 

  On s’est rencontré à mi chemin de sa maison et de la mienne, à «la Boutique du Pancake» et on a commencé à penser à l’histoire.

  J’ai pensé à l’histoire d’un mariage, à toutes les choses qui arrivent ce jour là. On y a réfléchi pendant une heure, mais comment expliquer que tout le monde reste éveillé 24 h juste pour organiser un mariage ? Pourquoi rester éveillé 24 h ? c’est Bob qui a trouvé la réponse : il y a une menace, le président va être assassiné et un agent à 24 h pour l’empêcher.

  Mais il fallait une autre intrigue, on a pensé ‘et si sa fille disparaît ?’ A partir de là nos idées ont fusé parce qu’on allait pas écrire seulement l’histoire d’une journée mais d’une course contre la montre.»

 

  Robert Cochran poursuit «on cherchait quelque chose de passionnant, plein d’adrénaline car les personnages devaient rester éveillés toute une journée. On s’est inspiré du film «Le Chacal» 1973 et de «dans la ligne de mire» 1993.


  L’idée d’un assassinat est un point de départ mais ça ne suffit pas, on ne peut pas faire que des poursuites en voiture, il faut raconter une histoire intime qui ait autant d’intensité.

  Notre base est devenu le personnage de Jack Bauer, un agent fédéral qui a la charge d’affaires d’importance nationale mais qui a aussi une vie de famille compliquée, un peu comme les spectateurs, qui peuvent ainsi s’identifier à lui.

 

  Nous avons pensé : que se passe-t-il s’il doit arrêter un assassinat et que sa fille disparaît, et que peu à peu il comprend qu’elle est en danger ? Nous avons décidé d’élever les enjeux : le mariage de Jack est en crise, il a une femme, une fille, une ex petite amie au boulot. Il fallait aller vite avec l’intrigue mais il fallait aussi cerner nos personnages. Puis on a choisit un candidat à la présidence noir, là aussi pour accroître les enjeux. Dès qu’on a présenté l’idée à la Fox, ils l’ont acheté.

 

Surnow : «j’avais déjà écrit 11 pilotes mais aucun n’avait été tournés, c’était donc un grand jour , mais on a réalisé, quand le tournage a commencé, que le temps réel allait être très difficile parce qu’on ne peut pas faire de coupures, par exemple si quelqu’un est dans un avion entre LA et New York, habituellement ça prend une scène, dans notre série ça prend 5 épisodes.

Donc on devait avoir des intrigues parallèles, et jongler de une à l’autre. On avait Jack, l’assassin, Kim, et on a pensé à faire de la cible un personnage, et on a créé une intrigue pour lui. Puis il y a la femme de Jack qui part chercher sa fille. Donc on a 5 personnages et on peut maintenir le temps réel.

 

En octobre 2000, le script est complet, en janvier 2001, il est acheté par la Fox et le tournage commence en septembre. Puis arriva le 11/09 et la Fox se demanda que faire de ce drame.

 

Surnow : «on ne savait pas ce qui allait arriver mais on voulait continuer, le studio a juste demander qu’on coupe la scène de l’explosion de l’avion. En fait le terrorisme est devenu une part de nos vie : il y a eu davantage d’intérêt pour cette histoire d’agent antiterroriste »

 

Surnow et Cochran ont embauché Howard Gordon pour les aider car dit Surnow «notre intrigue de tentative d’assassinat se terminait au bout de 7 épisodes, putain, on était cuits !! il fallait écrire encore 17 épisodes »

Mais le moment décisif fut la décision de tuer la femme de Jack ce qui fait de 24 pour Surnow «une tragédie : le méchant est puni mais il y a un prix à payer, et c’est ce qui arrivera à chaque saison »

 

Howard Gordon «en arriver là ne fut pas simple, ce n’était pas un choix populaire et nous avons tourné 2 fins, mais nous savions que nous avions raison, sinon on faisait quoi la saison suivante ? tout le monde était heureux ? adieu le drame ! il fallait la sacrifier pour que Jack soit dans un état émotionnel différent »

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

24 Heures Chrono Hommage

  • : Le blog de 24heureschronohommage.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié à la série culte 24 heures chrono, vous y trouverez des articles sur chaque saison, des analyses historiques et politiques, mais aussi des photos, vidéos de fans, interviews, reportages. Et tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day. Le tout traduit ou sous titré en français.
  • Contact

24 Live Another Day bande annonce

 

 


 

24 Live Another Day le retour de 24

                                                                        Tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day

 

                                                                                               24-Live-Another-Day-120x120.png

24h chrono: politique et philo

24 heures chrono: un document historique sur réalité politique américaine

24 heures chrono: de James Bond à Jack Bauer

24 heures chrono et Jack Bauer: reflet du 11 septembre 2001

24 heures chrono et la géopolitique américaine

24h chrono la philosophie avec Jack Bauer

Jack Bauer a tué Ben Laden

24 heures chrono: une série de droite ?

24 heures chrono et la torture

Pourquoi Jack Bauer retourne au bon moment

 

 

                                                                                                                                                    24Cover3.jpg

 

 

Facebook Twitter

The Confession Kiefer Sutherland Streaming