Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 09:29

(English translation below)

 

La saison 1 est souvent considérée comme la meilleure, d’une qualité que les autres saisons n’atteindront plus. Pour ma part, je pense que cette saison est excellente, mais surtout qu’elle est très différente des suivantes, donc difficile de vraiment comparer .

 

Elle met bien sûr en place ce qui deviendra la marque de fabrique de la série: temps réel, split screen, horloge, ce mélange de drame et de soap opera, de rebondissements et de taupes.

 

Mais sinon la saison est à part :

 

Le temps réel y est…réel ! Jack Bauer se trouve coincé dans les embouteillages, on le voit monter, descendre des escaliers, accomplir toutes une série de gestes inutiles à l’histoire. Ce ne sera plus le cas dans les autres saisons où Jack se déplace à la vitesse de l’éclair d’un bout à l’autre de Los Angeles ou de New York.

 

Au niveau du style, la saison 1 est la seule qui commence et finit la nuit, et qui montre autant de vues aériennes nocturnes de la ville, et c’est la seule où la bande son comprend des chansons.

 

Le sexe y est très présent : dès le 1° épisode, Mandy s’envoit en l’air...dans les airs (dans les toilettes d’un avion), puis embrasse à pleine bouche sa copine terroriste, des ados  font l’amour dans un magasin, puis l’assistante de Palmer avec un terroriste.

 

Mais la plus grande différence se situe à niveau de l’intrigue principale et du personnage de Jack Bauer.

 

La saison 1 est la seule qui ne traite pas de terrorisme. Il n’y a aucune menace contre les Etats-Unis, ni contre un groupe de citoyens américains, seulement contre un homme politique, un agent fédéral et sa famille.

 

Et en plus, si le sénateur Palmer et Jack Bauer sont la cibles de serbes excités, c’est parce qu’ils se sont immiscés dans leurs affaires internes, en essayant de tuer leur chef au Kosovo. Ce n’est donc pas tant les Etats-Unis qui sont attaqués que eux qui attaquent les autres…à la rigueur pour de bonnes raisons.

 

Quant à Jack Bauer, il est loin d’être le super héros de comic book et l’anti héros implacable qu’il va devenir.

 

C’est un héros somme toute ordinaire, qui est bien dans sa peau, du moins au début. On le voit manger en plein milieu de la saison, alors que dans les saisons suivantes, il grignotera pendant les coupures pub.

Au fil des épisodes, il devient certes plus nerveux, plus tourmenté, et s’il emploie des moyens illégaux, ce ne sont jamais des moyens amoraux : il menace de torturer mais ne le fait pas. Bref c’est un Jack Bauer plus humain qu’on ne le verra jamais.

 

Jack s'endort...

  vlcsnap-56287-1-11_zps5490cec6.jpg

Et puis c’est la seule fois où il est impliqué personnellement : la vie de sa famille contre celle de Palmer, un mec bien, qu’il a le devoir de protéger. C’est pour cela qu’on s’attache à lui, qu’on comprend son angoisse, qu’on peut s’identifier à son dilemme, à sa peur de perdre sa femme et sa fille.

Ce sera plus difficile dans les autres saisons, de trembler pour des milliers d’inconnus qui risquent de se prendre une bombe nucléaire ou virus mortel.

 

Et aucun méchant n’aura jamais la puissance de Nina, qu’on va retrouver heureusement dans les 2 saisons suivantes, parce qu’elle a des liens personnels avec Jack…très personnels même.

 

 

 

Mais cette saison a aussi ses faiblesses : la répétition en 2° partie de la même histoire qu’au début : les méchants enlèvent Kim pour que Jack tue Palmer. Le personnage de Teri qui pleurniche pendant toute la 2° partie, Tony qui joue les utilités, à part 1 ou 2 scènes, les Palmer qui n’arrêtent pas de s’engueuler toujours sur le même thème.

 

Mais la fin de la saison avec son double rebondissement, reste la plus surprenante de toute la série.

 

voir toutes les critiques, photos, vidéos, interviews: 24 saison 1

 

 

 

Season 1 is often considered as the best one. As far I'm concerned this season is excellent, but very different from the following ones so it's difficult to really compare .

Of course this first season have what would become the hallmark of the series: real-time, split screens, ticking clock, this blend of drama and soap opera, of twists and moles.

But this season is very different:

The real time is ... real ! Jack Bauer is stuck in traffic, he can be seen up and down stairs. It won't be the case in other seasons when Jack goes through Los Angeles or New York in 5 mn !!

For the style, the season is the only one that begins and ends in the middle of the night, and shows so many aerial views of the city at night, and it's the only one where the soundtrack includes songs.

And there's a lot of sex scenes: from the 1st episode, Mandy had sex in the toilet of a plane, then kisses her girlfriend, teens have sex in a store, and the Palmer's assistant with a terrorist.

But the biggest difference is the main plot and the Jack Bauer's character

This season, unlike the others, doesn't deal with terrorism. There is no threat against the United States or  against a group of American citizens, it's only against a politician, a federal agent and his family.

And besides, if Senator Palmer and Jack Bauer are the targets of a Serbian family, it's because they have interfered in their internal affairs, trying to kill their leader in Kosovo.

But, above all, Jack Bauer is far from being the super and ruthless hero he will become in the following seasons.

He is an ordinary hero, yet very efficient: We can him see falling asleep, saying is afraid, eating in the middle of the season, while in subsequent seasons, he will do that during the commercials breaks !


Over the episodes, he's certainly becomes more nervous, more tormented, he uses illegal means,but never amoral ones: he threatens to torture but doesn't do it. In short it's a more humane Jack Bauer you ever seen.

And it's the only time he's so deeply and personally involved: he had to choose the life of his family against Palmer's one, a good guy he has a duty to protect. That's why we committed to him, we understand his anguish, we can identify with his dilemma, his fear of losing his wife and daughter.

It will be more difficult in other seasons, to fear for thousands unknown people who may be killed by a nuclear bomb or deadly virus.

And no evil will never have the power of Nina,because she has a personal relationship with Jack ... a very personal relationship .

But this season also has its weaknesses: the repetition of the same story: the bad guys kidnap Kim, the Teri's character who whines throughout part 2, Tony who plays utilities, except for one or two scenes, The Palmers always yelling at each other on the same topic.

But the end of the season with a double twist, is the most amazing of the series.

 

 

The 4 characters that will play a great part in Jack's destiny

http://img.over-blog.com/600x337/4/03/16/21/images/vlcsnap-44754-1.jpg

 

 

All on season 1: 24 saison 1

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoda - dans 24 saison 1
commenter cet article

commentaires

24 Heures Chrono Hommage

  • : Le blog de 24heureschronohommage.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié à la série culte 24 heures chrono, vous y trouverez des articles sur chaque saison, des analyses historiques et politiques, mais aussi des photos, vidéos de fans, interviews, reportages. Et tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day. Le tout traduit ou sous titré en français.
  • Contact

24 Live Another Day bande annonce

 

 


 

24 Live Another Day le retour de 24

                                                                        Tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day

 

                                                                                               24-Live-Another-Day-120x120.png

24h chrono: politique et philo

24 heures chrono: un document historique sur réalité politique américaine

24 heures chrono: de James Bond à Jack Bauer

24 heures chrono et Jack Bauer: reflet du 11 septembre 2001

24 heures chrono et la géopolitique américaine

24h chrono la philosophie avec Jack Bauer

Jack Bauer a tué Ben Laden

24 heures chrono: une série de droite ?

24 heures chrono et la torture

Pourquoi Jack Bauer retourne au bon moment

 

 

                                                                                                                                                    24Cover3.jpg

 

 

Facebook Twitter

The Confession Kiefer Sutherland Streaming