Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 11:51

La saison 1 est d’une grande unité scénaristique car, Joel Surnow et Bob Cochran n’avaient écrit que 13 épisodes quand ils ont été engagés, ils ont donc garder les mêmes intrigues sur l’ensemble de la saison.

 

 L’intrigue de base concerne la menace d’assassinat du sénateur Palmer, que Jack Bauer parvient à faire échouer au 9° épisode, cette menace, cependant, demeure jusqu’à la fin.

 

Mais ce qui donne à cette saison sa profondeur dramatique c’est l’implication personnelle du héros. En effet la fille et la femme de Jack ont été enlevées pour forcer Jack à participer à l’élimination de Palmer.

Plus on avance, plus Jack est déchiré entre son devoir et sa famille. Cette idée fonctionne admirablement bien car, le spectateur aussi est déchiré : il ne peut imaginer que le héros laisse Palmer se faire abattre, ni qu’il puisse abandonner sa famille. On est donc dés le départ totalement captivé par cette histoire.

 

D’autant plus, et c’est le 3° arc scénaristique, que la famille Bauer à des problèmes…banals : Téri et Jack se sont séparés, car, on l’apprend au 10° épisode, Jack consacrait trop de temps à son  travail. Pendant cette séparation Jack a eu une liaison avec sa collaboratrice Nina (tout le monde à la CTU a l’air d’être au courant d’ailleurs !) Jack tente donc de sauver son mariage et surtout se sent coupable de ce qui arrive à sa famille : c’est à cause de lui , de son boulot qu‘elle est en danger. Cela donne au personnage de Jack Bauer une humanité, une vulnérabilité qui fait qu’on s’attache immédiatement à lui.

 

voir ce passage de l'épisode 5, où Jack demande pardon à Teri de mettre sa famille en danger: une très belle scène:


 

 

Le 4° arc est totalement indépendant des précédents mais il s’agit aussi d’une affaire de famille : les démêlés de David Palmer avec ses enfants et sa machiavélique épouse Sherry. Présentée d’abord comme une femme aimante et dévouée, elle se révèle peu à peu prête à tout pour devenir la First Lady. Ainsi Palmer, comme Jack, constate que son boulot est en train de lui coûter sa vie de famille.

 

En plus de ces 4 intrigues principales, on a de multiples intrigues courrant sur 2, 3 épisodes : les aventures bisexuelles de Mandy (1° épisodes), les relations complexes entre Nina et son nouveau copain Tony, qui n’apprécie guère Jack.


http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-125725.png


Un temps soupçonnée d’être la taupe, Nina devient vite le seul soutient de Jack, prête à sacrifier sa carrière et ses sentiments, car il semble qu’elle l’aime toujours.


A cela s’ajoute les problèmes de Jack avec la bureaucratie : des chefs bornés ( Chapelle, Mason, Alberta) qui l’empêche de faire son travail. Jack est donc dés le début un héros solitaire, dans la grande tradition américaine.

 

Mais si ces intrigues restent les mêmes, cette saison se divise en 2 parties distinctes en fonction des méchants. Jusqu’à l’épisode 13 ce sont des américains menés par Ira Gaines (un type impitoyable mais avec pas mal d’humour) dont on ignore les motivations. Puis on passe en quelques épisodes de transition, aux serbes, dont Jack ne tarde pas à découvrir qu’ils agissent par vengeance.

 

Le 1° acte se déroule donc de l’épisode 1 à 13. On est dans un thriller  traditionnel : empêcher un meurtre, intensifié par la course contre la montre et une ambiance oppressante.


En effet la moitié de ces épisodes se déroulent la nuit, dans des lieux glauques d’une ville remplie de drogués, de miséreux, ou au milieu d’entrepôts et de ruelles désertes.L’image est sombre et granuleuse (ce qui rare à la TV où tout est sur éclairé), les cadrages inhabituels.


http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-108495.png


La violence est dès le début omniprésente : Jack tue son 1° homme lors du 2° épisode (rappelons qu’à la fin de la série il en aura tué 265…environ !) mais surtout la copine de Kim se fait casser le bras puis étouffée par un méchant que l’on pensait être son père. 1° rebondissement de la série. Quant à la femme du héros, elle se fait violer ! (ep 9)


En effet dès le début, 24 ne respecte pas les règles des séries TV traditionnelles : Walsh, personnage important du 1° épisode, est éliminé dès le 2°, une serveuse sympa qui semble compatir aux malheurs de Jack, le dénonce aux flics (ep9)…


Avec le levé du jour, l’ambiance et le décor changent : les couleurs deviennent chaudes avec de superbes jeux de lumières, les décors sont originaux : l’usine où Palmer doit être abattu (ep 7), un pont où Jack coince un méchant (ép 11), des bois où Kim et sa mère fuient…


épisode 8 l'usine

vlcsnap-164916.png

 

épisode 11

http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-168911.png

épisode 9

http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-128764.png

 

Quant à notre Jack il n’a rien d’un super héros : il s’essouffle en montant des escaliers (ep 2) est tout triste de la mort de Walsh et carrément bouleversé de celle d’une fliquette qui l’aidait (ep 4).Hé oui, il n’a pas encore l’habitude que tout le monde meure autour de lui ! il avoue qu’il a peur et s’endort (ep 9) et panique totalement quand il apprend qu’il est personnellement visé . Et c’est à Nina qu’il confie son désarroi.

 

épisode 2 (après la mort de Walsh)

http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-101275.png

épisode 4 (après la mort de la policière)

vlcsnap-44533.png

épisode 11 (quand il apprend que c'est personnel)

http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/vlcsnap-170508.png

 

Ce 1° acte se termine lorsque Jack délivre sa famille et tue Gaines. Jack, réuni avec sa femme et sa fille, leur promet de changer, tout le monde rentre à la CTU : c’est donc une sorte de fin (les auteurs ne sachant pas si la Fox commanderait la suite ).

 

Cependant, dés l’épisode 9 on apprend que Gaines travaille pour un certain Drazen, et que Palmer est encore la cible de tueurs serbes, dont on ignore toujours les motifs, sauf que, Gaines le dit à Jack, avant de mourir :  « c’est personnel »

 

résumé de tous les épisodes link

Tout sur la saison 1: 24 saison 1

Partager cet article

Repost 0
Published by Yoda - dans 24 saison 1
commenter cet article

commentaires

24 Heures Chrono Hommage

  • : Le blog de 24heureschronohommage.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié à la série culte 24 heures chrono, vous y trouverez des articles sur chaque saison, des analyses historiques et politiques, mais aussi des photos, vidéos de fans, interviews, reportages. Et tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day. Le tout traduit ou sous titré en français.
  • Contact

24 Live Another Day bande annonce

 

 


 

24 Live Another Day le retour de 24

                                                                        Tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day

 

                                                                                               24-Live-Another-Day-120x120.png

24h chrono: politique et philo

24 heures chrono: un document historique sur réalité politique américaine

24 heures chrono: de James Bond à Jack Bauer

24 heures chrono et Jack Bauer: reflet du 11 septembre 2001

24 heures chrono et la géopolitique américaine

24h chrono la philosophie avec Jack Bauer

Jack Bauer a tué Ben Laden

24 heures chrono: une série de droite ?

24 heures chrono et la torture

Pourquoi Jack Bauer retourne au bon moment

 

 

                                                                                                                                                    24Cover3.jpg

 

 

Facebook Twitter

The Confession Kiefer Sutherland Streaming