Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 14:39

(English translation below)

 

C’est la critique récurrente !! 24 serait, comme l’a écrit le magazine Newsweek «le fantasme des conservateurs», une série de propagande de droite.

 

Le principal argument est l’utilisation de la torture par le héros et cela toujours pour une juste cause: Jack Bauer torture et obtient des infos qui permettent de sauver des milliers de vie. Pour beaucoup il s’agit donc d’une justification de la torture (voir l’article plus détaillé  24 heures chrono et la torture ).

 

Or après le 11/09, l’administration Bush propose d’utiliser des méthodes d’interrogation «poussées» , et le vice président Cheney précise qu’il faudra aller «du côté obscur» pour lutter contre le terrorisme. De là à penser que 24 popularise les choix de Bush il n’y a qu’un pas, vite franchi quand on connaît les idées de Joel Surnow.

 

Robert Cochran, Kiefer, Joel Surnow

  http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/24inside.jpg

En effet le co-créateur de 24 se qualifie lui même de «fanatique de droite» ami de Cheney et de Rush Limbaugh  (un des leaders actuels des Tea Party, groupe ultra conservateur). Pour lui, ne pas employer la torture, quand des vies sont en jeu, serait immoral.

 

D’autres soulignent que 24 décrit la lutte contre le terrorisme de la façon dont la voit l’administration Bush : une lutte sans merci pour la survie de l’Amérique attaquée par des islamistes fanatiques et sans cesse au bord de l’anhilation totale. Ce qui développerait la paranoïa des américains.

 

Autre aspect de droite, l’ultranationalisme de la série qui met en valeur le sacrifice des individus pour la patrie.Dans la saison 3 un terroriste menace de répandre un virus mortel si on ne tue pas un agent haut placé, après réflexion, le président donne l’ordre à Jack de l’exécuter, ce qu’il fait sans protester ni hésiter. Comme l’a dit Kiefer Sutherland :«Jack Bauer agit avec une sorte de patriotisme aveugle»

 

Dans la saison 4 on empêche Edgar, un agent très compétent, de sauver sa mère, car il est indispensable à son poste pour s’occuper de ses concitoyens en danger de mort.

 

Et en plus, ceux qui opposent à Bauer la loi et la morale, sont des personnages irresponsables ou corrompus. Dans la saison 4, Amnesty International est présentée comme une organisation qui gène ceux qui combattent le terrorisme, et dans Rédemption, l’ONU, comme incompétente.

 

Ces arguments se tiennent…si on ne regarde qu’une partie de la série. En fait 24 est beaucoup plus nuancée sur la torture ( voir 24 heures chrono et la torture ) et sur la politique.

 

24 a été la 1° série à présenter un président noir (et beaucoup pense que cela a influencé l’élection d’Obama). David Palmer est un président non seulement noir, mais démocrate et presque parfait, son frère, bien que plus falot, est aussi un bon président.

 

Les autres présidents de la série sont Logan, républicain WASP et sosie de Nixon qui se révèle un traître, et Taylor, une femme, double de Palmer dans la saison 7, mais qui tourne mal dans la 8. Donc, les 2 présidents noirs resteront les seuls honnêtes et compétents de la série.

 

Pour comparer ....

 

http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/DavidPalmer-1.jpg

 

images.jpg

 

 

 Mais surtout les auteurs se permettent de critiquer la politique de Bush…en temps réel : en 2003, dans la saison 2, Palmer est poussé par ses généraux à attaquer le Moyen Orient, or il refuse avant d’avoir des preuves formelles de leur complicité dans des attentats, c’est à dire, exactement le contraire de Bush, qui attaque l’Irak au moment où la série est diffusée !!

 

Quant aux méchants, ils sont loin d’être tous des musulmans: Serbes, tchétchènes, mexicains, mais aussi souvent des hommes d’affaire américains. Dans la saison 2, ce sont des magnats du pétrole qui manipulent le groupe islamiste, dans la 5, c’est le président (blanc) lui même qui est derrière les attentats, dans la 7 c’est une armée privée américaine, copie de Blackwater (des mercenaires «loués» par Bush en Irak) qui menace le pays.

 

Dans chaque saison des américains aident les terroristes pour de l’argent, alors que des musulmans aident Jack Bauer (S2,4,6). Cela culmine dans la saison 7, où Jack Bauer, se croyant mourrant, se confesse…à un Imam, ce qui a fait hurler les conservateurs !


http://i679.photobucket.com/albums/vv159/aspasie79/KieferJack%202/vlcsnap-82003.png

Dans cette même saison, les critiques des méthodes musclées de Jack viennent de personnages aussi patriotes et compétents que lui (Renée, Larry..). Et dans les saisons 7 et 8, Jack se bat moins pour son pays que pour aider ceux qu’il aime (Almeida, Renée) Son combat est devenu plus personnel que politique.

 

Pour Kiefer Sutherland, lui même très à gauche, la série a été politisée par la droite et la gauche. En fait si 24 n’était que de la propagande de droite, elle n’aurait certainement pas rencontrée un tel succès mondial. Les auteurs ont cherché avant tout la qualité et l’entertainment.

 

Et l’ambiguïté politique de la série ajoute à son originalité, elle est en cela très différente des fictions d’espionnage habituelles avec leur cadre politique très vague. Mais 24 n’est pas apolitique, elle s’ancre dans une réalité politique bien précise, celle de l’Amérique traumatisée de l’après 11/09 et pendant 9 ans 24 sera  le reflet en temps réel des contradictions et des évolutions de la politique américaine.

 

 

  voir aussi une interview de Kiefer Sutherland et la politique dans 24 heures chrono (vidéo)

 


JackBauer24

English translation: Is 24 a right wing series ?

This is the recurring criticism! 24 is, according to a lot of American magazines (The New Yorker for example), a right-wing propaganda series .

The main argument is the use of torture by the hero: Jack Bauer tortures and gets information that save thousands of lives, so many sees a justification of torture.  
 
After 11/09, the Bush administration proposed to use “extreme” interrogation methods and Vice President Cheney
alluded vaguely to the fact that America must begin working through the “dark side to fight against terrorism. Many though that 24 was made to popularize this Bush’s choices, above all when you know the Joel Surnow’s poli tical ideas.

 

Indeed, the 24 co-creator, jokingly called himself a “right-wing nut job,” is a friend of Cheney and Rush Limbaugh. For him not to use torture when lives are at stake would be immoral. http://www.newyorker.com/reporting/2007/02/19/070219fa_fact_mayer#ixzz1hqLFJYSz
 

Others point out that “24” depicts the fight against Islamist extremism much as the Bush Administration has defined it: as an all-consuming struggle for America’s survival that demands the toughest of tactics. This would encourage the paranoia of the Americans.

Another aspect of the right, ultra-nationalism ideas,  is the series highlights the sacrifice of individuals to a greatest good. In season 3, a terrorist would spread a deadly virus unless CTU kills a senior officer, the president orders Jack to kill him, what it does without protest or hesitation.
As stated by Kiefer Sutherland, "Jack Bauer works with a sort of blind patriotism"

Especially those who oppose the Bauer methods are irresponsible or corrupt characters. In season 4, a human-rights lawyer from a fictional organization called Amnesty Global is presented as helping a terrorist, and in 24 redemption, the United Nations man is a coward.

 These arguments are true but we had to look at the whole series. In fact 24 is much more nuanced on torture and politics.

24 was the 1st series to present a black president (and many think
he paved the way for Obama) President David Palmer is not only black, but Democrat and nearly perfect, his brother, although more wan, is also a good president.

 

Other presidents of the series are Logan,  a WASP Republican and Nixon look-alike who proves to be a traitor, and Taylor, a woman, goes wrong in season 8. Thus, the two black presidents remain the only honest and competent in the whole series.

 

But above all, the authors allow themselves to criticize the Bush policy ... in real time: in 2003, in Season 2, Palmer is pushed by his generals to attack the Middle East, yet he refuses before having the formal proof of their responsibility in a previous attack against the US, ie, exactly the opposite of Bush attacking Iraq as the same time the series is broadcast!


As for the villains, they are far from being all Muslims: Serbs, Chechens, Mexican, but also American businessmen. In season 2, oil tycoons manipulate an Islamist group against the US, in season 5, the President himself is behind the attacks, in season 7 it’s a private US army, a copy of Blackwater, that threatens the country.

In every season American help terrorists for money, while Muslims help Jack Bauer (S2,4,6,7). This culminates in season 7: Jack Bauer, dying, confesses to... an imam!!
 
In the same season, the characters who critics Jack Bauer’s methods are just as patriotic (Renee, Larry ..) as him. And in seasons 7 and 8, Jack fights less for his country than to help those he loves (Almeida, Renee) His fight became more personal than political.

For Kiefer Sutherland, himself a lefty, the series has been politicized by both the right and left. In fact, if 24 was only a right-wing propaganda show, it certainly would not have been such a worldwide success. The authors have sought above all quality and entertainment.


And the political ambiguity of the series adds to its originality, it’s very different from this spy drama with their usual very vague policy framework. But 24 is not apolitical, it’s anchored in a very specific political reality, the post 09/11 traumatized America and 24 reflects for 9 years, real-time contradictions and changes in U.S. policy.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

24 Heures Chrono Hommage

  • : Le blog de 24heureschronohommage.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié à la série culte 24 heures chrono, vous y trouverez des articles sur chaque saison, des analyses historiques et politiques, mais aussi des photos, vidéos de fans, interviews, reportages. Et tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day. Le tout traduit ou sous titré en français.
  • Contact

24 Live Another Day bande annonce

 

 


 

24 Live Another Day le retour de 24

                                                                        Tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day

 

                                                                                               24-Live-Another-Day-120x120.png

24h chrono: politique et philo

24 heures chrono: un document historique sur réalité politique américaine

24 heures chrono: de James Bond à Jack Bauer

24 heures chrono et Jack Bauer: reflet du 11 septembre 2001

24 heures chrono et la géopolitique américaine

24h chrono la philosophie avec Jack Bauer

Jack Bauer a tué Ben Laden

24 heures chrono: une série de droite ?

24 heures chrono et la torture

Pourquoi Jack Bauer retourne au bon moment

 

 

                                                                                                                                                    24Cover3.jpg

 

 

Facebook Twitter

The Confession Kiefer Sutherland Streaming