Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 09:56
Une interview interessante où Kiefer parle de l'impact politique de la série, et de ses séries préférées.


Jack Bauer est-il l’archétypique de l’administration Bush?

Kiefer : je vois ce que vous voulez dire mais je ne suis pas du tout d’accord. C’est l’archétype de n’importe quelle administration, c’est un personnage apolitique, il a travaillé sous plusieurs présidents, il n’a pas d’allégeance politique seulement morale envers eux. Par exemple il a une relation incroyable avec David Palmer, le 1° président noir à la TV. Gregory Itzin, lui, joue le méchant président qui est, selon moi, celui qui est le plus proche d’un président républicain dans notre série, et qui a été condamné pour des actions illégales.

Jack Bauer manœuvre au milieu de tout cela, lui ce qu’il cherche c’est de sauver les 45 personnes prises en otage, il fait ce qu’il doit faire pour les protéger. Dans la saison 7, on questionne tout cela, et notre société, Jack se pose des questions sur lui même, le Sénat lui en pose dans le 1° épisode.

C’est un débat aux US et on a eu envie de le mettre dans notre série. Mais on doit aussi se souvenir qu’il s’agit de série TV, on utilise des procédés, comme la torture, qui est un procédé dramatique pour montrer que la situation est urgente.

Jack tue mais cela ne signifie pas que nous approuvons cela, c’est une série Tv, c’est comme Le Parrain ça n’excuse pas la mafia, c’est un film. Il faut voir les choses dans cette perspective, une chose géniale c’est que Hillary et Bill Clinton aime 24, tout comme John Mac Cain, c’est équilibré et j’en suis très fier.

 

La saison 7 a fait de bonnes audiences

K : oui on a de la chance, on était nerveux car la série s’est arrêté pendant un an et demi, et dans notre monde ça fait un temps très long, nous sommes donc très reconnaissants aux fans qui sont de retour pour voir 24

 

En Allemagne et en Autriche 24 passe sur des chaînes payantes (en France aussi !)

K : ce n’est pas le lieu pour en parler, mais ça arrive aussi aux US. Les Soprano, une de mes séries préférés est sur HBO, ce n’est pas gratuit. Evidement j’aimerais que tout le monde puise voir 24, mais on ne peut pas nier qu’actuellement, aux Etats-Unis au moins, ce qui se fait de mieux passe sur la TV payante : Les Soprano, Band of Brothers, Sex and the City, c’est d’une grande qualité.

 

24 a-t-il préparé la voie pour Barak Obama ?

K: Je ne pense pas, les gens étaient prêts au changement, prêt pour un président noir ou une femme. Obama representait ce changement pour les américains beaucoup plus qu’Hillary Clinton. Mais quand on a tourné, au début des primaires démocrates, Hillary était en tête largement, les gens avaient accepté l’idée d’une femme comme président et je pense que ce n’est qu’une question de temps pour que cela arrive.

 

Quelles séries TV aimez vous ?

K: J’aime The Wire, c’est fini, mais si vous voulez savoir ce qu’est la vie d’un jeune dans une ville, les problèmes de drogue…cette série vous informe de la façon la plus honnête que j’ai jamais vue.

 

 

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 15:00

 


Charlie Rose : qu’est ce qui vous rattache à ce personnage ? est ce parce qu’il est en marge ? solitaire ? y-a-il quelque chose qui vous relie à lui ?

Kiefer : oui, il est complexe, et encore une fois il faut revenir à la saison 1 qui structure toute la série. Il doit protéger le futur président des Etats-Unis, arrêter une menace terroriste, il est incroyablement doué pour ça, mais il n’arrive pas à contrôler sa fille de 16 ans, son mariage est un échec. Il y a un équilibre entre ce qui lui arrive de bien et ce qui lui arrive de mal

CR : il y a un équilibre dans sa vie

K : Mais le personnage est complexe aussi, entre son succès professionnel et ses échecs comme mari et père, il y a un large espace, c’est ce qui m’a intéressé la 1° fois que j’ai lu le script, et c’est ce qui me rattache à ce personnage depuis 6 ans.


 

 

Repost 0
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 19:30

Interview de 2008 chez Greg Ferguson, pour la sortie du film "Mirrors" mais en fait c'est surtout un échange marrant, avec des anecdotes...

 


 

Ferguson : vous tirez sur un miroirs (dans le film Mirrors) ça porte malheur ça !

Kiefer : je suis un peu superstitieux, mais j’ai fait un marché…

F : avec Satan ?

K : non avec le réalisateur, comme c’est lui qui me dirige, le mauvais sort est pour lui, il est français donc il s’en fout

F : il s’en fout il tire dans le miroir (avec l’accent français)

K : chance ou malheur, aucune différence (idem)

F : dit-il en fumant une cigarette…il fume ce français?

K : c’est le seul français que je connaisse qui ne fume pas

F : ils ne fument plus…ça a changé en France

K : je suis fumeur, et c’est vraiment le dernier endroit au monde où je pensais qu’ils auraient les mêmes règles que nous, ne pas fumer dans les bars ou à l’intérieur, hé bien c’est arrivé et ils s’y tiennent !

F : maintenant c’est juste un gâteau et un café…il est temps de vous arrêter de fumer, Kiefer, vous avez déjà essayé ?

K : C’est vrai heuu non pas vraiment, ça pourrait me servir dans un film, la fois où j’ai été le plus près d’arrêter c’est quand ma fille de 14 ans a collé un poumon sur mon frigo, et puis j’ai décidé que c’est mon frigo donc j’y mets ce que je veux, elle a arrêté de mettre des trucs dessus !

F : j’aime les parents qui savent mettre des limites ! j’ai arrêté de fumer il y a 10 ans, comment ? j’ai arrêté de mettre une cigarette à la bouche et de l’allumer

K : c’est aussi simple ? je vais essayer

F : il faut lutter contre l’envie, donc chaque fois que j’avais envie, au bout de3,4 minutes, je me trouvais quelque chose à faire

K : en 2, 3 mn ? c’est intéressant, moi je vais mettre la maison sans dessus dessous ou allez chez le voisin pour fumer

F : moi je trouve quelque chose à faire comme…mettre la maison sans dessus dessous, bon parlons de 24, vous allez faire un film ?

K : un jour…si les gens sont toujours intéressé (cri du public) C’est si difficile pour des auteurs déjà d’écrire une saison, ça fait 12 films par an, il faut trouver de nouvelles idées, donc on a décidé de se concentrer sur la série et de faire le film quand elle sera finie

F : mais vous avez fait un téléfilm ?

K : 2 heures de prequel pour la saison 7, on a tourné en Afrique

F : en Afrique ou en Afrique du Sud ?

K : il y a une différence ?

F : oui, il y a un morceau au sud, un au milieu et un au Nord, ça s’appelle l’Afrique du Nord

K : bien fait pour moi !! on a tourné 4 semaines c’est une des meilleures choses que j’ai faite avec un casting génial Bob Carlyle, un des meilleurs acteurs que je connaisse, Jon Voight

F : vous avez vu des hippopotames ? ils sont très dangereux, les gens ne s’en rendent pas comptent

K : oui, avec leurs oreilles ils sont mignons

F : et avec leur tutu quand ils dansent (allusion à Fantasia de Disney)

K : j’ai fait des doublages dans des films d’animaux

F : Aï !! ils pourraient s’en prendre à vous, ils ont des syndicats puissants !

K : impossible de le faire changer d’idée, ça fait 6 ans que j’essaie !!

F : ce sont des tueurs

K : on a survécu, on a fait un safari d’un jour, pas un vrai, les animaux étaient libres mais derrières de grandes barrières

F : comme au zoo de LA quoi !

K : sans barreaux (« bars » en anglais =jeu de mot !))

F : vous auriez aimé qu’il y ait  des « bars » ? ce n’est pas la peine d’aller là bas

K :  C’est drole : Jon Cassar prennait une photo d’un groupe de lions au zoom et d’un coup un lion s’est mis à courir, Jon a cru qu’il fonçait vers lui, il a reculé, il est tombe et s’est pris son zoom dans l’oiel, ça lui a fait un œil au beurre noir, en fait le lion était très loin. Ce qui est horrible c’est que nous étions 9 et aucun ne l’a aidé, on prenait tous les photos…ça été mon safari

F : ben je me rappeleraiis qu’on ne peut pas compter sur vous quand on est attaqué par un lion, c’est peu probable même si il ya des ours à West Hollywood donc le film Mirrors sort vendredi

K : un casting fantastique, dirigé par Alexandre Aja qui a fait « la colline a des yeux »

F : un  français

K : oui

 

 

 

Repost 0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 15:16

  Une très jolie interview: quand Kiefer parle de Queen, il dit des choses habituelles dans les hommages...mais à un moment il dit qu'il rêvait de faire parti d'une bande, d'avoir des amis sur qui compter, ben je crois que ça en dit beaucoup sur lui et sur certains de ses problèmes !

 

 

 

Bonsoir, je m’appelle Kiefer Sutherland, et ce soir j’ai l’honneur de dire quelques mots sur un groupe qui signifie tellement plus pour moi que d’être un groupe de rock de légende. Il s’agit de Queen.


Quand j'avais environ 12 ans, mon frère aîné m'a fait connaître quelques unes des meilleures choses de la vie. Dont Queen, Led Zeppelin, AC / DC et d'autres dieux du rock de cette époque.
Donc, j'ai commencé à jouer de la guitare…enfin, j'ai essayé... Mais même comme un musicien novice je savais que Brian May jouait de la guitare comme personne d'autre sur Terre. Cela me semblait si facile, que, rentré chez moi, j’ai essayé de jouer sa partition et là j’ai vu que c’était très compliqué.

 

Des années plus tard quand j'ai eu le plaisir de rencontrer Brian May, j'ai essayé de lui expliquer qu'il était l'une des raisons qui m’a fait commencer à jouer de la guitare, mais également été l'une des raisons pour lesquelles j'ai arrêté. Et au fait…si quelqu’un cherche à l’imiter? ... Eh bien, vous ne pouvez pas!

Les musiciens de Queen sont les meilleurs guitaristes, c’est pour cela que le groupe a duré si longtemps, ils écrivaient, ils chantaient tous, mais s’effaçaient devant Freddy Mercury. Queen est un des plus grands phénomène du rock, Freddy était un chanteur brillant, capable d’endosser de multiples personnalités.


Mais ce que j’admire le plus dans Queen ce n’est pas seulement leur extraordinaire talent, mais leur unité en tant que groupe.

 

Quand j’avais 15 ans, j’ai quitté la maison pour travailler avec des gens 2 fois plus vieux que moi, on avait pas grand chose à se dire, je me sentais très seul, J'avais l'habitude d'imaginer ce que ce serait d'être un membre d'un groupe comme Queen. Des amis sur qui vous pourriez compter, des amis qui ne vous quitteraient jamais.  

 

Et comme jeune homme que j'ai cru en leur engagement les uns envers les  autres, et ... comme homme plus âgé, je sais que c'est vrai. Lorsque Freddie Mercury a contracté le sida et est tombé malade, j'ai vu de loin que le groupe est devenu vraiment proche. Ils se soutenaient et ils ont fait ce qu'ils aimaient et ce qu’il faisaient le mieux - ils ont fait la musique.  

Ils représentent pour moi tout ce qui m'est cher chez les hommes et les musiciens.

 

Repost 0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 15:44

Au Comic Con 2009 on demande à Kiefer ce que ça fait d'être l'homme le plus viril de la planète Jack Bauer

 

Je joue l’homme le plus viril, c'est un privilège, ce personnage m’autorise à faire des choses que je n’essaierais jamais dans la vie réelle, c’est le cadeau de ma vie, le soutien que j’ai eu en tant qu’acteur, et qu’a eu la série a été phénoménal. Il y a certains aspects très cool, je ne connais pas beaucoup d’acteurs qui coupe la tête de quelqu’un et la mette dans un sac, quand vous jouez un tel personnage, c’est vraiment amusant.


 

 

 

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 18:13

Interview donnée au Comic Con 2009 pour la présentation de la saison 8 dont on se doutait bien qu’elle serait la dernière ;-(

 


 

(On entend pas les questions mais on devine)

La 1° porte sur la fin de 24 :

Kiefer : ça va être très compliqué, que se soit la dernière ou l’avant dernière saison, on est certainement très près de la fin. L'an dernier, vers l'épisode 17, j’étais sur le plateau et c’est la 1° fois j’ai réalisé que c’était bientôt la fin de tout ce que j’avais considéré comme évident pendant 7 ans, j’ai regardé les éclairagistes, j’ai pensé à tous ces gens, à toute cette énergie, notre plateau est immense, et tout le monde savait que ça allait finir, les éclairagistes semblaient solitaires, et j’étais triste.

Dans la saison 1 et 2 c'était très dur physiquement, mais peu à peu j’ai trouvé le rythme et un moyen pour que ça soit plus facile. Donc ça ne sera pas whaouuu mais ça va être des sentiments très mélangés.

 
La 2° question, je suppose sur l'aspect politique du show,

Je ne regrette rien, je ne suis pas toujours d'accord avec ce que fait Jack mais le personnage a été politisé par la gauche et la droite. En tant qu’acteur j’ai essayé des trucs que j’ai ratés, je n’ai pas réalisé tout le potentiel du moment et j’ai été déçu par moi même, mais Jack c'est un personnage apolitique, le show est nuancé, donc je ne regrette rien, sauf que j’aurais pu faire un meilleur travail au niveau dramatique.


3° question toujours sur la fin de la série :

Mon contrat se termine, mais je ne sais pas si ça sera la dernière saison parce je suis concentré sur la saison 8. En fait ça dépend des auteurs, si Howard vient avec une idée incroyable pour la saison 9, je l'écouterais, mais tout le monde veut protéger l'immense héritage de 24. Le choix n'a rien à faire avec mon contrat mais si le public continue à regarder et à s'intéresser, et si nous avons quelque chose à offrir.

 

 

Repost 0
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 14:03

Interview donnée au journal britannique The Telegraph en septembre 2011 article en anglais/ English article link

 

Qu’avez vous pensez de la remarque choquante de Lars Von Triers à Cannes ? (Von Triers avait dit qu’il comprenait Hitler)

Kiefer : je n’y étais pas, mais j’ai compris que la question était de savoir comment il vivait le fait d’avoir appris qu’il était d’origine allemande et non danoise. Je me suis senti très mal pour lui parce que je sais qu’il a dû aussi se sentir très mal, et je sais que les commentaires qu'il a fait c’était pour être spirituel, et non pasce qu'il pensait sincèrement.

Alors vous pourriez travailler à nouveau avec lui?

K :Immédiatement. Je pense que Lars est très un vrai artiste de l’image. Je pense aussi qu'il est la personne la plus compliquée que j'ai jamais connue.

Comment voyez-vous votre personnage dans Mélancholia?

K: C'est un homme qui est habitué à tout contrôler. Il est habitué à contrôler son environnement et l'idée qu'il ne serait plus capable de le faire est inimaginable pour lui. Il regarde cette planète, Melancholia, qui se rapproche de plus en plus de la Terre et il croit vraiment que cela ne va affecter ni lui ni sa famille.

 

Melancholia est un film sur la fin du monde. Est ce un thème qui vous préoccupe?

K : Une de mes filles était nerveuse quand elle était jeune, elle pensait  à ce genre de choses tout le temps. Elle avait peur que le ciel nous tombe dessus ou que la planète explose et ça brise le coeur quand vous voyer quelqu'un avoir peur de choses sur lesquelles vous n’avez aucun contrôle. Le film m’a concerné en tant que parent.

Comment réagiriez vous si la fin de la civilisation était proche? Seriez vous plus fort que votre personnage?

K : j’y pense souvent quand je suis en avion. Si l'avion se crashe comment réagirais je?Est ce que je crierais ? est ce que j’accepterais ou est ce que je tenterais quelque chose? Ma réponse change à chaque fois que j'y pense. Mais j’espère être capable d’accepter les choses, je pense que c’est beau d’accepter son destin qu’il soit positif ou négatif.  

 

Est ce qu’être acteur est dans vos gènes? J'ai interviewé votre père, Donald, il y a quelques années et il m'a dit que vous êtes bien meilleur acteur que lui.


K : c'est très gentil de sa part, c’est mon père, il s'occupe de moi autant qu'il le peut [rires]. Mais c’est tout simplement faux!

Quand vous étiez un enfant, saviez que votre père était un célèbre acteur?

K : j'ai grandi au Canada avec ma mère (Shirley Douglas) qui était une actrice de théâtre très célèbre, et je ne savais pas ce que faisait mon père.
Je n'étais pas assez vieux pour voir ses films au cinéma et il n'y avait pas de VHS ou de DVD. Quand j’ai eu 18 ans, il y avait des magnétoscopes et je suis resté chez un ami de ma famille qui avait beaucoup de films de mon père en cassettes. Un après-midi et le soir j'ai regardé « Ne regardez pas maintenant », « de l’or pour les braves », « MASH​​ », « 1900 » et puis le lendemain, j'ai regardé « Casanova ».
Je me suis senti très mal de ne pas avoir su à quel point mon père était un des plus grands acteurs de langue anglaise. J’étais gêné en tant que fils d’avoir ignoré ça.

 

La partie sur le film est à : 24 heures chrono le film: des précisions de Kiefer Sutherland (09/2011)

 

 melancholia-movie-photo-16-550x309.jpg

Repost 0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 10:24

2° partie de l'interview la 1°: Kiefer Sutherland parle de Touch 1° partie (traduction française)

et le trailer: Touch bande annonce

 

 

 

Le personnage que joue Danny Glover m’a beaucoup attiré : il joue un professeur et la 1° fois où on le voit c’est dans un talk show où il explique que nous nous sommes trompés sur certaines personnes, qui ne sont pas des autistes mais qui communiquent d’une façon différente de la notre, parce qu’ils n’ont plus besoin de communiquer comme nous. C’est très optimiste, on peut apprendre d’un tel personnage, c’est la partie mystique de la série que Danny joue très bien.

 

Kring parle ensuite de l’aspect surnaturel et mystique puis on lui demande si le fait qu’il n’y ait que 13 épisodes en mi saison, est un problème. Il répond que c’est mieux pour développer une idée d’avoir plus de temps, et qu’il est préférable que la série ne soit pas diffusée en automne car il y a trop de concurrence à ce moment. Reilly précise que Touch sera diffusée fin mars ou début avril.

 

Est ce que Sutherland a été son 1° choix pour le héros ? « il n’y avait que lui sur notre liste » répond Reilly

Un spectateur demande à Kiefer quel est son impact en tant que producteur

 

Je fais en sorte que ça marche, j’aide les autres acteurs à comprendre notre format, comme je le faisais sur 24. Et puis Tim et moi partageons la même passion pour la musique et je voulais m’impliquer à ce niveau. Tim a pensé qu’on pourrait demander au public sur le net, de nous aider à choisir la musique de la série…ils vont nous fournir des titres, ça nous fera économiser

 

Tim Kring termine en disant que Kiefer est un excellent porte parle pour la série, car il est aussi un réalisateur, qu’il est dans le métier depuis longtemps et qu’il connaît des créateurs importants.

 

Repost 0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 14:06

Au Mipcom de Cannes Kiefer, Kevin Reilly, le président de la Fox et Tim Kring le créateur, ont présenté la série.

  voir également la bande annonce: Touch  (traduction française)

 


Kevin Reilly :Pour Touch nous voulions quelqu’un en qui le public ait confiance, et quel meilleur choix que Kiefer Sutherland ? Kiefer est à l’origine de notre succès international : 24 heures chrono, il a emmené les fans dans une aventure unique à la TV, il a reçu l’Emmy et le Golden Globe, nous sommes contents de l’avoir à nouveau parmi nous..la star et le producteur exécutif de Touch

 

Nous venons de voir la BA pour la 1° fois

 

Kiefer : moi aussi c’est la 1° fois et je suis bluffé, je ne pensais pas revenir à la TV si vite, 24h chrono  a été une incroyable expérience pour moi à tout point de vue, et j’avais encore beaucoup de choses à digérer, mais il y en avait plus que je pensais. Je voulais faire certains films, j’avais des projets en développement, je prenais mon temps, mais j’ai eu un appel de Peter Chernin et de Kevin, j’étais au théâtre à New York, qui me demandaient de jeter un œil au  script. J’ai répondu que je ne prévoyais pas de revenir à la TV pour le moment et que donc je ne voulais pas leur faire perdre leur temps, ils m’ont dit «crois moi, lis le » J’en était à la page 25, je me suis dit « Merde » et puis j’ai fini de le lire et j’ai appelé quelqu’un avec qui je travaille depuis 20 ans et je lui ai demandé si elle l’avait lu et je lui ai dit « il faut le faire on ne peut pas y échapper »

C’est un concept génial mais à la base c’est une histoire très intime où il y a des éléments d’un thriller, mais c’est un drame, quand vous voyez un père qui ne peut pas parler à son fils ni même le toucher, il cherche un autre moyen pour communiquer, c’est triste, il y a tout dans cette série.

Quand j’ai demandé à Tim ce qu’il voulait faire il m’a dit « être dans l’émotion totale », or sur 24 il fallait que je refoule mes émotions, donc, pour moi, en tant qu’acteur c’était une porte ouverte, je pense que j’ai fait le bon choix en acceptant et c’est une des choses dont je suis le plus fier et je suis très excité.

 

Le trailer est plein d’énergie, comme 24, en quoi est ce différent ?

 

Kiefer : il y a des similitudes, 24 c’était simple « Jack va avoir une sale journée » là c’est plus compliqué, c’est un défi. Son fils n’ira jamais mieux, il ne pourra jamais avoir de relations normales avec lui,  il se bat contre ça, donc c’est un terrain familier pour moi depuis 24. Mais le personnage est très ouvert, c’est ce qui est excitant, car son fils va le pousser à faire des choses qui le dépassent, à faire face à des circonstances exceptionnelles, il va paniquer et là on se retrouve dans un thriller.

 

Tim Kring explique ensuite que Touch emprunte certains éléments à Heroes comme raconter une histoire qui touche divers personnages dans le monde entier, qui sont tous reliés entre eux, et il pense que c’est l’histoire de notre monde «  nous sommes tous relié biologiquement et spirituellement » Mais c’est différent car il n’y aura pas de cliffhanger à la fin de chaque épisodes, Touch  raconte une histoire chaque semaine avec un début et une fin. Sur la façon dont Touch sera diffusée : sur le net sur les mobiles ? Kring répond que c’est le travail d’un auteur d’essayer d’atteindre une large audience.

 Kiefer parle de son expérience sur The Confession

 

Un de mes amis voulait faire quelque chose d’élaboré pour le net, et j’ai lu un script de Brad Mirman qui m’a beaucoup plu, je voulais avoir si cela serait possible de trouver un public sur le net, je ne suis pas très calé en technologie, j’essaie d’apprendre  - Kevin : oui il s’entraîne à envoyer des mails/ Kiefer : c’est un secret ça/ désolé ! – On a trouvé un large public mais on a eu du mal à s’organiser car la série n’a pas été diffusée en Europe ni au Canada or elle a rencontré un énorme intérêt au RU, en France mais le temps qu’on s’organise, cet intérêt avait disparu.

Donc on va diffuser Touch dans le monde entier en même temps ou presque pour que le public en Afrique ou en Australie puisse en parler aux fans européens et partager leurs sentiments, c’est une chance pour un producteur et un créateur.

Kevin et Tim Kring confirment. Kiefer dit qu’il espère qu’il y aura plus que 13 épisodes, « je suis là pour ça » Kring dit que ses buts sont ambitieux, qu’il faut trouver un défi intellectuel pour que les gens ressentent quelque chose, cela doit être un voyage émotionnel. Kevin Reilly dit que la série est passionnante.

 

Kiefer : le fait d’avoir un début, un milieu et une fin permet aux gens de regarder les épisodes comme ils veulent, même s’il y a un arc sur l’ensemble de la saison, c’est plus facile. 24 a eu un gros succès en DVD car on perdait une partie du public en cours de saison car c’était un feuilleton. Là c’est plus pratique.

 

 

 

 

 


 

 

Repost 0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 16:20

C'est une question qui semble obséder certains fans, parce que la série est en temps réel ? mais bon, il y a plusieurs intrigues, on ne suit pas Jack tout le temps...Néanmoins voilà la réponse de Kiefer au Comic Con de 2008.

 


  Quand Jack Bauer et les autres personnages font-ils pipi ?

Jon (Cassar, juste à côté de Kiefer) et moi avons filmé une scène où Jack Bauer va fouiller un bureau, il entre dans les toilettes et en ressort 9 secondes plus tard...heureux...la scène a été coupée...Donc en fait chaque fois que l'on passe à l'intrigue Maison Blanche, Jack en profite pour aller aux toilettes, non seulement il fait pipi, mais il boit un coup et il mange.

 

 

Repost 0

24 Heures Chrono Hommage

  • : Le blog de 24heureschronohommage.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié à la série culte 24 heures chrono, vous y trouverez des articles sur chaque saison, des analyses historiques et politiques, mais aussi des photos, vidéos de fans, interviews, reportages. Et tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day. Le tout traduit ou sous titré en français.
  • Contact

24 Live Another Day bande annonce

 

 


 

24 Live Another Day le retour de 24

                                                                        Tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day

 

                                                                                               24-Live-Another-Day-120x120.png

24h chrono: politique et philo

24 heures chrono: un document historique sur réalité politique américaine

24 heures chrono: de James Bond à Jack Bauer

24 heures chrono et Jack Bauer: reflet du 11 septembre 2001

24 heures chrono et la géopolitique américaine

24h chrono la philosophie avec Jack Bauer

Jack Bauer a tué Ben Laden

24 heures chrono: une série de droite ?

24 heures chrono et la torture

Pourquoi Jack Bauer retourne au bon moment

 

 

                                                                                                                                                    24Cover3.jpg

 

 

Facebook Twitter

The Confession Kiefer Sutherland Streaming