Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 12:16

 

Présentatrice : un acteur célèbre dans le monde entier pour son rôle de Jack Bauer dans 24, il joue à Broadway dans The Championship Season, bienvenue à KS…la pièce est géniale, ça me rappelle Mad Men avec ces mecs en costard qui picolent

 

 Kiefer : pour moi, c’est une pièce intemporelle, qui parle de la crise la quarantaine, de vies ratées, d’amis qui se connaissent depuis longtemps et qui réalisent qu’ils ne peuvent plus vivre ensemble, mais il y  aussi beaucoup d’humour, noir souvent, tous ces contrastes sont merveilleux à jouer

 P : les acteurs..

K : Jason Patric, Chris Noth, Jim Gaffigan et Brian Cox qui est le lion de notre pièce, 5…heu 4 acteurs géniaux

P : vous pouvez dire 5 !

K : ça a été fantastique de jouer avec eux, on a pris du bon temps en jouant et le soir en sortant

P : après la standing ovation, vous sortiez ensemble ?

K : c’est une pièce rare où il y a 5 rôles de même importance, on s’appuyait les uns sur les autres, on passait beaucoup de temps ensemble, au bar, au restau, et en fait cela avait un effet sur les représentations. Donc on a essayé de passer le plus de temps possible ensemble, mais, bon, je dois avouer  que ce n’était pas seulement pour le travail, on s’est bien amusé !

 

P : quelle est la différence entre ce que vous faites au théâtre et les scènes d’action de 24 ?

K : j’ai déjà fait pas mal de théâtre, mais jamais à Broadway…c’est très différent, c’est le jour et la nuit, mais les 2 me rendent nerveux. Se tenir sur le bord d’un immeuble et sauter sur un camion, ça peut se passer mal, on sent l’adrénaline qui monte, mais chaque nuit, pendant la centaine de représentations, ça n’a pas été facile non plus, car j’étais devant 1100 personnes, c’est une nervosité différente mais ça me rend nerveux quand même, quelque fois j’ai du corriger ce que je jouais, il faut être attentif à 100 %, et on est vraiment content quand tout se passe bien.

 

P : et le 24 le film ?

K : il est calé pour l’été 2012, donc nous allons commencé à tourner bientôt. Les 8 saisons de 24 ont été tellement géniales que c’est difficile d’avoir une idée pour un film de 2 heures. Pour être honnête nous avons rencontré pas mal de difficultés mais là nous arrivons à un moment où ça devient très excitant, je suis très impatient de le faire, et pour tous ceux qui m’ont posé la question, merci pour votre soutien

P : ça va être un film de 2h et demi ?

K : Non 2 heures

P : Et Jack va enfin faire pipi ?

K : non, je pense qu’on coupera sur quelque chose de plus intéressant, mais on le verra peut-être manger !

 

P : vous êtes aussi un fan de musique

K : avec des amis, on a label Ironworks, j’ai une collection de guitares Gibson, quand vous ne jouez pas bien, vous collectionnez les guitares, c’est mon cas. J’ai des amis qui sont d’excellents guitaristes, et qui n’ont pas d’argent donc ils m’empruntent mes guitares

P : quel est votre guitariste préféré ?

K : c’est impossible de répondre…Richie Blackmore de Deep Purple, Jimmy Page, John Mayer est le plus impressionnant.

P : maintenant vous allez joué..bling

K : je ne ferais pas mieux que ça !

 

P : et votre web série The Confession, la meilleure chose sur le net en ce moment, vous pensiez que ça aurait plus de succès sur le web ?

K : je suis la dernière personne à savoir, je n’ai même pas d’ordinateur, mais des amis travaillent sur le net, ils m’ont parlé de la possibilité d’avoir un public. On a pas besoin d’un ordi pour savoir qu’Internet a la plus grande audience du monde, des milliards de personnes Ce qu’on voulait c’est élever le niveau de production, tourner avec de vrais cameras, une dolly, pour que ça ressemble à un vrai film. Sur Internet il n’y a pas de système de classement, vous êtes totalement libre, c’est un endroit idéal pour les auteurs, les réalisateurs.

 

 

 

 

Repost 0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 15:59

On lui demande quelle est la chose la plus cool que Jack Bauer ait faite:


 

" survivre...je dirais...la chose la plus cool dans la saison 7,  ce qui m'excite le plus, c'est que à la fin de la saison 6, Jack est désabusé par ce qu'il a fait, ce qu'il a vu, par le gouvernement..dans la série bien sûr...il essaie de régler tout ça...violemment, d'être meilleur, et c'est ce que j'ai toujours aimé dans ce personnage...maintenant la chose la plus cool ..a été de couper la tête de ce mec dans la saison 2"

Repost 0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 17:30

 

 

Ce qui m’a intéressé tout d’abord, c’est qu’Internet est le plus grand média de la planète, qu’on peut atteindre des milliards de personnes. Ce n’est pas possible au cinéma, il n’y a pas assez de salles, ni à la TV. Internet c’est une occasion unique pour les auteurs d’atteindre un public.

 

Ce qui a été bien avec The Confession, c’est que j’ai constaté en regardant le net, qu’il y a beaucoup de comédies ou de films d’amateurs, mais je n’ai rien vu qui ait la qualité d’un film ou d’une bonne série TV. C’est ce qu’on voulait faire, raconter une histoire intéressante en 10 épisodes de quelques minutes, avec une qualité qu’on ne voyait pas ailleurs et on y a réussi, j’en suis très fier. On a reçu un très bon accueil…évidement c’est gratuit, mais les critiques ont été excellentes, et le soutien du public aussi. Il y a un grand désir pour ce genre de contenu, car il y a peu de drames sur Internet, et on fait partie de ceux qui vont peut-être amorcer un mouvement.

 

The Confession pourrait sortir en film ou DVD ?

Non ce que j’aimerais c’est faire d’autres saisons et laisser la série sur internet.

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 20:11

Rien de bien nouveau, Kiefer et Brian Cox parlent de The Championship Season, qui est un énorme succès...(pour voir un extrait traduit:  Kiefer Sutherland dans sa pièce à Broadway (interviews et extraits traduits)

 

 

Présentatrice : Kiefer et Brian, vous avez dit avoir fait cette pièce parce que vous étiez à NY pour les études de vos enfants mais sans projets professionnels précis. Kiefer, vous veniez juste de finir 24, dites moi comment vous avez fait cette pièce ?

 

Kiefer : J’avais fait le choix délibéré de ne pas travailler. C’est Jason Patric, que je connais depuis 25 ans, qui m’a parlé de cette pièce. Un an auparavant, je lui avais demandé ce que je pourrais faire de bien, on a parlé de théâtre, car il a une grande expérience. Et 6 mois plus tard, alors que je tournais avec Lars Von Triers en Suède, il m’a appelé et parlé de la pièce. J’ai pris une journée pour la lire et m’en imprégnée, et j’ai accepté. Je ne savais pas quel rôle je ferais, pas le coach bien sûr. Jason m’a dit que je devrais jouer James. Pour moi, ça a été une décision très facile.

 

P : vous avez fait du théâtre avant mais ce sont vos débuts à Broadway

 

K : oui, j’étais un jeune canadien de 17 ans quand je suis venu içi, et c’était le rêve de ma vie. Ca m’a pris longtemps pour y arriver.

 

P : Brian vous n’étiez jamais allé à un match de basket avant de jouer cette pièce ?

 

Brian : je ne suis pas sportif du tout, bien que j’ai grandi dans un environnement irlando-ecossais, où tout le monde joue et aime le foot. Moi je déteste ça. Mais j’ai compris en jouant cette pièce ce qu’était ce monde, comment le sport relie les hommes. C’est une pièce tragique, sur le succès et l’échec, le coach, c’est un personnage shakespearien.

 

P : comment se sont passé les répétitions parce que vous êtes tous de grands acteurs, mais c’est un travail d’ensemble ?

 

Kiefer : nous étions tous d’accord depuis le début sur le fait que nous devions suivre Brian, parce que c’est le leader, le personnage central dans la structure de la pièce.

 

Brian : bien sûr, il y a eu des tensions, mais moi, je les admire tous. Il y a quelques années j’ai joué avec Kevin Costner, et le réalisateur m’a dit ‘ n’oublies pas que Kevin est une star’ mais moi j’ai répondu ‘ c’est un acteur avant d’être une star’ et ce qui compte pour un acteur c’est ce qu’il joue.

 

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 13:57

Une interview de 2008 pour la promo de Rédemption. ( rappelons que 24 c'était arrêté pendant plus d'un an suite à la grève des scénaristes)

 

1° partie

 

 

 

 

Kiefer : merci Dieu vous bénisse

JL : ça va ?

K : bien, je suis content d’être à nouveau au boulot, on a attendu 1 an et demi, nos fans ont été très patients, et on est très excités à l’idée de continuer

JL : vous m’avez racontez une histoire embarrassante..

K : j’ai une vie géniale la plupart du temps, la célébrité m’a permis de rencontrer des gens fascinants, mais quelque fois, la célébrité c’est embarrassant.

Dans mon quartier, à l’est de LA, j’ai l’habitude de faire mes courses en vélo, je prends des fruits, des journaux, ce jour là, j’avais mon script dans le panier de ma bicyclette. Comme il y avait beaucoup de monde, j’ai ralenti, j’ai heurté un nid de poule, et je suis tombé. Toutes mes affaires ce sont éparpillées, et ça a causé un embouteillage. J’étais embarrassé, je ramassais tout quand un type est passé à côté et m’a dit «  Jack Bauer ne sait pas faire du vélo » Je suis devenu tout rouge, j’ai baissé la tête et j’ai essayé de me cacher derrière le feu , mais le type m’a dit « je vous vois encore ! » je me suis mis à rire, c’est une des rares fois où j’aurais aimé ne pas être JB

JL : vous m’avez parler de votre mère, qui est nerveuse quand elle regarde 24

K : oui, ça l’a rend anxieuse, ce qui est exactement notre but ! mais elle me dit « je n’aime pas ça » Elle regarde 10 mn de chaque épisode, pas plus, puis elle éteint et me demande de lui raconter la suite. Le jour où elle regardera un épisode en entier, c’est qu’on aura un problème !

Jl : ..et vous il y a des trucs qui vous font peur ?

K : oui, quand j’étais petit, un film m’a vraiment fait peur, je n’ai pas dormi pendant une semaine, c’est bête mais c’est Chitty Chitty Bang Bang

JL : ça vous fait peur ça ???

K : oui, le type qui enlève les enfants dans la rue, les met dans une cage et un donjon

Jl : la nuit du chasseur, ça ça fait vraiment peur pas Chitty….

K : il y a pire !j’ai emmené ma fille voir Némo, et au moment où on voit le requin, j’ai renversé mon coca et mes pop corn, ma fille de 7 ans  m’a dit « oh papa ». J’aime faire ce genre de films, mais je n’arrive pas à les regarder.

 

 

2° partie

 

 

JL : revenons à 24, moi je regarde d’un coup l’ensemble de la saison

K : beaucoup de gens font ça. Un couple m’a accusé d’avoir caché sa lune de miel alors que je n’étais même pas là : Ils partaient à Paris et ils ont regardé 12 épisodes dans l’avion à l’aller, en comptant regarder les 12 autres au retour. Mais en fait ils les ont regardés en arrivant à leur hôtel, j’ai dit « mon vieux, c’est ta faute »

Jl : Rédemption, c’est un film de 2 heures

K : oui, à cause de l’interruption, on voulait faire une sorte de liaison entre les saisons 6 et 7, voir ce qui arrive à Jack pendant ce temps. Cette idée devait être utilisée pour le début de la saison 7, mais les auteurs n’ont pas trouvé comment faire revenir Jack d’Afrique en temps réel. Mais c’est parfait pour un film. On voit son état d’esprit : il est déçu par ce qu’il a fait et ce que le gouvernement lui a demandé de faire.

Il travaille avec un ami qui s’occupe d’enfants victimes des guerres en Afrique. Ce qui est triste c’est que tout cela est vrai, donc les auteurs ont fait du bon travail en informant les gens, mais à la façon de 24, on en est très fier

JL : vous êtes allé en safari ?

K : un jour avec notre équipe sud africaine. On a photographié des animaux. Notre réalisateur prenait une photo d’un lion avec un gros zoom, quand le lion s’est mis à charger. A cause de son zoom, Jon Cassar a pensé que le lion était plus près qu’en réalité, donc il a reculé brusquement, il est tombé et s’est fait un œil au beurre noir ave son propre appareil photo.

JL : des amis sont venus vous voir ?

K : on n’est resté que 3 semaines, et puis, mes amis ce sont les gens avec qui je fais 24. Mais j’ai des amis qui sont allés en Afrique 10 jours. Et ce qui est drôle c’est que dans leur lodge, il n’y avait qu’un seul DVD : 24 ! ils partent au bout du monde et se retrouvent à regarder 24..

Dans le DVD de Rédemption, il y a pas mal de bonus et surtout le making of est meilleur parce qu’on était vraiment content de faire ce film.

Repost 0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 10:22

 


 

 

 

Dans la saison 2, la difficulté pour les auteurs a été de trouver un scénario pour 24h de programme, et des sous intrigues pour faire avancer l’histoire. Ca a été difficile de réintégrer Kim, la saison dernière on nous a critiqué pour la faiblesse de son intrigue, mais on a réussi, cependant, Kim est la fille la plus malchanceuse que j’ai jamais rencontrée.

 

Nina, Sarah…on est s’est régalé à jouer ensemble, c’est très excitant de faire revenir un personnage que les fans ont aimé la saison précédente.

 

Ce qui est le plus dur c’est qu’on ne connaît pas la fin, on developpe un personnage sans savoir où il va, mais c’est très excitant aussi. L’an dernier, on a vu que n’importe quel personnage pouvait être sacrifié, et le mien peut l’être aussi. Don, on lit avec attention les scripts, car dans notre série, les gens tombent comme des mouches.

Repost 0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 13:28

Je ne comprends rien à ce qu'il raconte, trop de bruit (à un moment il dit qu'il n'a pas peur du noir, et qu'il est satisafait du film) mais je dois dire que j'ai du mal à me concentrer......

 


 
Repost 0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 20:24

 



Régis : 24 : 8 superbes saisons !

Kiefer : c’est drôle, les gens me disent que 24 leur manque, mais moi je n’arrive pas à imaginer que c’est fini, ça a pris une telle place dans ma vie.


Kelly : et le film ?

K : J’espère commencer le tournage en janvier prochain avec Tony Scott comme réalisateur, car il est très intéressé par ce projet, je suis très excité à cette idée


R : et la série sur le web :

K : j’ai fait un petit truc avec John Hurt qui s’est développé. Internet c’est le plus grand media du monde, et j’ai pensé que c’était une occasion, on a trouvé des producteurs qui étaient d’accord pour partager ce défi. On a tourné des épisodes de 7 à 10 mn


R : et ça sera diffusé comment ? 1 par semaine ?

K : on n’est pas sûr encore, probablement ils seront diffusés par 3 épisodes


R : et Broadway ? ça se passe bien ?

K : je me régale, entre la 44° et la 47° rue c’est une communauté incroyable, tous ces théâtres. Hier j’ai rencontré James Earl Jones qui joue dans le théâtre à côté.


R : Jason Miller, l’auteur de la pièce, était un ami, c’était un type super et vous 5 dans la pièce vous êtes super aussi.

Kelly : vous faites de l’exercice ?

K : je cours

R : ça a l’air crevant comme spectacle

K : on ne s’en rend pas compte avant la fin de la pièce. Cette pièce est extraordinaire, car elle est toujours d’actualité 30 ans après avoir été écrite. Jason Patrick, le fils de l’auteur, a disposé sur le plateau des objets qui ont appartenu à son père.


R : vous êtes amis depuis des années ?

K : depuis 25 ans, depuis « Génération Perdue », ça a été un honneur d’âtre invité dans ce groupe : Brian Cox, Chris Noth…

R : quand on voit 5 grand s acteurs sur scène c’est super !

 

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 09:06

Kiefer parle de sa collaboration avec Dennis Hopper (Victor Drazen) et Lou Diamond Philips (Di Salvo), 2 amis à lui

 

 

Le personnage joué par Dennis est une surprise pour Jack, en fait, tout ce qui arrive à Jack, dans les 4 derniers épisodes que l’on est en train de tourner, est une surprise.

Les relations entre Jack et Di Salvo, le gardien de Drazen, sont au début, antagonistes car Jack ne fait confiance en personne.

J’ai fait 4 films avec Lou et 3 avec Dennis, c’est très excitant de jouer avec de vieux amis, j’aurais aimé le faire avant.

On a tourné comme s’il s’agissait d’un film, d’un film de 24 heures, donc c’est très long !

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 19:58

La suite: Kiefer parle de ses raisons de faire de la TV, de son père, de son grand père et un truc marrant: celui qui interprète l'icône héroïque de l'Amérique n'est pas américain !

 

Avec le câble, 600 chaînes, et des films qu’on peut voir 3 mois après leur sortie à la TV, la séparation TV cinéma a disparu.

J’ai commencé à voir des choses innovantes à la TV. Je cherchais un petit budget pour un film que je réalisais « last light » et j’ai vu que « urgences » pour le même prix était génial avec de grands mouvements de camera, des figurants.

Je ne regardais pas beaucoup la TV et là j’ai regardé « NY police blues », « les Soprano », « Sexe and the City », c’était fantastique.

Et ça atteint un large public. J’ai fait des films à succès comme « les 3 mousquetaires », mais aucun n’a eu autant de public que les séries TV. Donc j’ai pensé que je pourrais faire quelque chose de nouveau, et puis Stephen Hopkins n’avait jamais fait de TV non plus, ça m’a encouragé.

 

CR : et puis vous aimez le personnage

K : beaucoup, quand j’étais jeune, les personnages intéressants à jouer, c’était les méchants, mais ça m’a causé des problèmes. Quand j’ai fait « Eye for an Eye » (où Kiefer joue un violeur d’ados) les parents éloignaient de moi leurs enfants, je me suis dit ’là je suis allé trop loin’.

J’ai une fille de 14 ans, et je comprends le dilemme de Jack Bauer : protéger le candidat et essayer de retrouver sa fille qui a fait une fugue. Dans beaucoup de famille, les 2 parents travaillent et doivent se partager entre les responsabilités professionnelles et familiales, c’est un conflit. C’est ce qui arrive à Jack Bauer, même si c’est un cas extrême, les gens s’identifient à lui.

Je me sens proche de lui sur beaucoup de points, parce qu’il est humain, ce n’est pas un personnage artificiel. 

 

CR : vous aimeriez jouer avec votre père, faire la même carrière que lui ?

K : Mon Dieu oui !ce serait un honneur d’avoir une telle carrière, parce que j’ai fait des films mais lui il a fait du cinéma : Casanova de Fellini, 1900 de Bertolucci…des chefs d’œuvre, et des films excellents comme MASH..

Quand j’étais jeune, je n’ai pas vu ses films parce qu’ils étaient interdits au jeune public et il n’y avait pas de magnétoscope alors. Mais un jour, chez un ami j’ai regardé tous ses films, en cassettes sur le 1° VHS, en 2 jours, c’était extraordinaire de diversité. J’adore «  des gens ordinaires » « l’arme à l’œil ». Et j’ai téléphoné à mon père pour m’excuser ne pas avoir su, avant 18 ans, à quel point c’était un acteur extraordinaire.

CR : et il a dit quoi ?

K : il était ému, il m’a dit ‘arrête ou je vais pleurer’

 

CR : votre grand père est le père de l’assurance maladie au Canada

K : il a été le 1° ministre du Saskatchewan pendant 16 ans puis leader du NPD pendant 16 aussi. Il a créé l’assurance maladie pour sa province et ensuite elle a été étendue à tout le Canada. Ca a marché très bien jusqu’aux années 80 quand les conservateurs l’ont réduite. Maintenant les canadiens tentent de la faire revivre.

 

CR : vous êtes de nationalité américaine, canadienne ?

K : je suis né à Londres et j’ai grandi au Canada, j’ai 2 nationalités : anglaise et canadienne, et j’ai une carte verte américaine

CR : c’est bien ?

K : tant que je la garde…

Repost 0

24 Heures Chrono Hommage

  • : Le blog de 24heureschronohommage.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié à la série culte 24 heures chrono, vous y trouverez des articles sur chaque saison, des analyses historiques et politiques, mais aussi des photos, vidéos de fans, interviews, reportages. Et tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day. Le tout traduit ou sous titré en français.
  • Contact

24 Live Another Day bande annonce

 

 


 

24 Live Another Day le retour de 24

                                                                        Tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day

 

                                                                                               24-Live-Another-Day-120x120.png

24h chrono: politique et philo

24 heures chrono: un document historique sur réalité politique américaine

24 heures chrono: de James Bond à Jack Bauer

24 heures chrono et Jack Bauer: reflet du 11 septembre 2001

24 heures chrono et la géopolitique américaine

24h chrono la philosophie avec Jack Bauer

Jack Bauer a tué Ben Laden

24 heures chrono: une série de droite ?

24 heures chrono et la torture

Pourquoi Jack Bauer retourne au bon moment

 

 

                                                                                                                                                    24Cover3.jpg

 

 

Facebook Twitter

The Confession Kiefer Sutherland Streaming