Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 19:04

(English translation below)

 

24 c’est aussi un style visuel unique.

 

Le split screen tout d’abord, ou écran divisé, donne une esthétique particulière à la série. Peu utilisé au cinéma (par Brian De Palma entre autre), il permet soit de suivre plusieurs intrigues parallèles, soit de montrer une scène sous différents angles, notamment pour rendre plus vivant les nombreux dialogues au téléphone.

 

Le split screen est utilisé à de nombreuses reprises dans un épisode, mais systématiquement après chaque coupure publicitaire: l’écran est alors divisé en 3 ou 4 parties autour de l’horloge, et pour clore chaque épisode (sauf rares exceptions): l’écran se fragmente peu à peu en une mosaïque d’images de différentes tailles, qui rappellent les différentes intrigues.


écran partagé saison 1

vlcsnap-44754-1.jpg


Cette technique s’inspire des journaux télévisés américains où plusieurs informations se partagent l’écran, et surtout des écrans d’ordinateurs avec leurs fenêtres multiples, en cela 24 est le reflet d’une époque marquée par la multiplication des images.

 

A cette technique s’ajoute un montage nerveux, saccadé, donnant un rythme haletant aux scènes d’action, souvent tournées caméra à l’épaule. Ce qui place le spectateur au cœur de l’action, au plus près des personnages, et rappelle les reportages de guerre, ce qui contribue au côté vérité de la série.

 

Même dans les scènes de dialogues la caméra se déplace, il y a peu de champs contre champs dans 24, la caméra passe rapidement d’un personnage à l’autre, et surtout, on se sert du split screen.

 

24 utilise aussi les cadrages inhabituels, les courtes focales (vues éloingnées) : les personnages sont filmés de loin ou à travers des vitres, des structures, cela accentue l’atmosphère paranoïaque de la CTU, le spectateur se trouve placé en position de voyeur et d’espion.

Ces plans lointains alternent avec des gros plans, les jeux d’ombre et de lumière, sur les visages en particulier celui de Jack (et de ses beau yeux clairs !).

L’excellent directeur de la photo oppose souvent aussi les couleurs chaudes des extérieurs ou couleurs froides de la CTU.

 

Bref, 24 est une série filmée…comme un (bon) film, en tout cas avec une esthétique très différentes des habituelles fictions télé.

 

Les photos et vidéos qui illustrent tout cela sont dans l'article suivant   24h chrono anatomie d'une série culte n°2: le split screen (photos, vidéos)

 

 

English translation

 

Saisissez du texte, l'adresse d'un site Web ou importez un document à traduire.

Annuler

Traduction (français > anglais)

24 has also a unique visual style.

Split screen gives a particular aesthetic to the series. Little used in feature films (by Brian De Palma among others), it’s used to follow several parallel plots, or to show a scene from different angles, or to make the many dialogues on the phone more lively.

The split screen is used many times in one episode, but always after each commercial break: the screen is then divided into 3 or 4 parts or boxes around the clock, and to close each episode (with rare exceptions) the screen breaks up gradually into a mosaic of images of different sizes, reminiscent of the various intrigues.

This technique is based on U.S. TV news programs like CNN or Fox News where screens sharing many informations, and especially computer screens with their multiple windows, in that 24 reflects an era marked by the proliferation of images.

Add to this, a nervous, jerky editing, a fast-paced action scenes, often shot handheld camera that places the viewer at the heart of the action, closer to the characters, and recalls live report of war, which contributes to the realism of the series.

 

Even in dialogue scenes the camera moves, there are few countershots in 24, the camera switches quickly from one character to another, and most importantly, it uses the split screen.

24 also uses the unusual framing, short focal lengths: the characters are filmed from a distance or through windows, structures, this accentuates the
paranoid atmosphere of the CTU, the viewer is placed in the position of voyeur and spy.

These distant plans alternate with close-ups, shadows and light on the faces in particular that of Jack’s (and his beautiful eyes!).

The excellent cinematographer plays often between the warm colors of the exterior or cold colors of CTU.

 

In short, 24 is a series filmed like a (good) movie ... in any case with an aesthetic very different from the usual TV drama.

 

See photos and videos that illustrate all of this is in the following article:
  24h chrono anatomie d'une série culte n°2: le split screen (photos, vidéos)

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kieffie 15/12/2010 20:40


j'aime énormément la manière dont sont filmés les épisodes de 24, il n'y a pratiquement pas de plans fixe c'est trés dynamique et effectivement les jeux de lumières sont magnifiques.bcp de gros
plans également sur les visages..ce qui n'est pas courant..J'adore!
tout cela n'existe pas dans les séries et films français ..je m'y ennuie, c'est vraiment insipide,trop lent (la réalisation) et sans imagination...et quand il n'y a pas une bonne histoire..c'est la
cata.
je reconnais la nationalité des séries à leur montage. Rien qu'en voyant les images, je peux dire si c'est anglais (style particulier) allemand ou américain.


24 Heures Chrono Hommage

  • : Le blog de 24heureschronohommage.over-blog.com
  • : Ce blog est dédié à la série culte 24 heures chrono, vous y trouverez des articles sur chaque saison, des analyses historiques et politiques, mais aussi des photos, vidéos de fans, interviews, reportages. Et tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day. Le tout traduit ou sous titré en français.
  • Contact

24 Live Another Day bande annonce

 

 


 

24 Live Another Day le retour de 24

                                                                        Tout sur la nouvelle saison 24 Live Another Day

 

                                                                                               24-Live-Another-Day-120x120.png

24h chrono: politique et philo

24 heures chrono: un document historique sur réalité politique américaine

24 heures chrono: de James Bond à Jack Bauer

24 heures chrono et Jack Bauer: reflet du 11 septembre 2001

24 heures chrono et la géopolitique américaine

24h chrono la philosophie avec Jack Bauer

Jack Bauer a tué Ben Laden

24 heures chrono: une série de droite ?

24 heures chrono et la torture

Pourquoi Jack Bauer retourne au bon moment

 

 

                                                                                                                                                    24Cover3.jpg

 

 

Facebook Twitter

The Confession Kiefer Sutherland Streaming